Plans de cours

PLANS DE COURS

Objet:

  • Science et technologie – Comprendre la matière et l’énergie : la lumière et le son
  • Santé et éducation physique – Vie saine

Niveau scolaire :

  • 4e année primaire

Sujet :

  • Orages violents et trousses de survie d’urgence

Temps nécessaire :

  • 60 minutes

Objectifs ou possibilités d’apprentissage

Les attentes à l’égard des apprenants et apprenantes de quatrième année sont les suivantes :

Attentes :

  • Décrire comment différents objets et différentes matières interagissent avec l’énergie de la lumière et du son (dans l’air).
  • Déterminer diverses sources de lumière naturelle et de lumière artificielle.
  • Distinguer les sources de lumière qui émettent de la lumière et de la chaleur et celles qui émettent de la lumière, mais qui émettent peu ou n’émettent pas du tout de chaleur.
  • Mettre en pratique leur compréhension des procédures à observer en matière de sécurité en énonçant des lignes directrices pour différents endroits et différentes situations à l’extérieur de la classe.

Possibilités :

  • Reconnaître l’importance d’avoir une trousse de survie d’urgence pour la famille
  • Déterminer les objets qui peuvent faire partie d’une trousse de survie d’urgence

Préévaluation

a) Apprenants – Acquis nécessaires

  • Les élèves doivent avoir effectué la leçon Situations d’urgence et sécurité personnelle qui fait partie de ce module.
  • Les élèves doivent savoir comment répondre à des questions écrites à l’aide de phrases complètes.
  • Les élèves devraient être en mesure d’expliquer et de définir ce que sont la lumière et le son.

b) Milieu d’apprentissage

  • La leçon sera donnée par l’enseignant devant la salle de classe.
  • Les élèves devront se regrouper autour de la table pendant une partie de la leçon.
  • L’activité sera exécutée individuellement aux tables/pupitres que les élèves utilisent habituellement.

c) Ressources

  • Copies de la Feuille de questions sur la lumière, le son et les orages violents (une par élève)
  • Copies de la Feuille d’information sur les orages (une par élève)
  • Tableau noir/tableau blanc/tableau de conférence et craie ou marqueur
  • Diagramme dessiné sur un tableau noir/tableau blanc/tableau de conférence et divisé en deux colonnes : sources de lumière naturelle et sources de lumière artificielle
  • Diagramme dessiné sur un tableau noir/tableau blanc/tableau de conférence et divisé en deux colonnes : sources de lumière qui émettent de la lumière et de la chaleur et sources de lumière qui émettent peu ou n’émettent pas du tout de chaleur
  • Ampoule à DEL qui fonctionne, bâton chimioluminescent, ampoule fluorescente compacte, ampoule incandescente, base de lampe pour insérer des ampoules, chandelle et allumette, photo du soleil, photo d’une luciole, photo d’un éclair
  • Table près d’une prise de courant
  • Trousse de survie d’urgence pour la famille et trousse de survie d’urgence pour les animaux familiers (chien ou chat) – le contenu des trousses est disponible au www.ontario.ca/emergencymanagement,ontario.ca/french/prepare/areyouprepa...
  • Facultatif - Copies du Livret d’activités pour les enfants de Gestion des situations d’urgence Ontario, disponible au numéro de téléphone 1 888 795-7635 ou à Pour nous joindre sur le site Web de GSUO au www.ontario.ca/emo (une par élève)
Contenu Strategies

Contenu

Stratégies

a) Introduction

Activité de remue-méninges : Réfléchissez au plus grand nombre possible d’expressions contenant le mot « lumière »

b) Jeter les bases de l’apprentissage

Détermination des sources de lumière naturelle et artificielle

Détermination des sources de lumière qui produisent de la lumière et de la chaleur

Désignation des éclairs comme sources de lumière naturelle produisant de la lumière et de la chaleur

Définition d’un orage

Explication de la Règle 30-30 d’Environnement Canada

Reconnaissance de la différence entre une veille d’orage violent et un avertissement d’orage violent

Détermination des procédures de sécurité à observer pendant un orage

Reconnaissance de l’importance d’avoir une trousse de survie d’urgence pour les familles

Détermination des articles qui font partie d’une trousse de survie d’urgence

L’enseignant devrait noter toutes les bonnes réponses des élèves et souligner le mot « lumière ».

L’enseignant devrait expliquer qu’il sera aujourd’hui question de la lumière.

Demander aux élèves de définir ce qu’est la lumière (définition apprise dans une leçon précédente).

Expliquer qu’il y a des sources de lumière naturelle et des sources de lumière artificielle. Les sources de lumière naturelle sont présentes dans la nature tandis que les sources de lumière artificielle sont produites par les humains. L’enseignant devrait réunir les élèves autour d’une table où il a mis : une ampoule à DEL qui fonctionne, un bâton chimioluminescent, une ampoule fluorescente compacte, une ampoule incandescente, une base de lampe pour insérer des ampoules, une chandelle et une allumette, une photo du soleil, une photo d’une luciole et une photo d’un éclair.

Demander aux élèves de nommer chaque objet, puis de décider s’il s’agit d’une source de lumière naturelle ou artificielle. Noter les réponses exactes dans le tableau des sources de lumière naturelle et des sources de lumière artificielle.

Dermander aux élèves d’observer de nouveau les objets qui se trouvent sur la table. Expliquer que certaines sources de lumière produisent de la chaleur et que d’autres sources de lumière produisent très peu ou ne produisent pas du tout de chaleur. Allumer l’ampoule électrique et activer le bâton chimioluminescent. Désigner un élève et lui demander de toucher le bâton chimioluminescent et d’approcher sa main de l’ampoule électrique. Demander aux élèves si l’un de ces objets produit de la lumière et de la chaleur. L’élève devrait choisir l’ampoule électrique. L’enseignant devrait ensuite demander si le bâton chimioluminescent dégageait de la chaleur. L’élève devrait répondre négativement. L’enseignant devrait ensuite passer en revue chacun des objets restants et demander aux élèves si ces objets produisent de la lumière et de la chaleur ou s’ils produisent de la lumière et ne produisent que peu ou pas du tout de chaleur. Noter cette information dans le tableau Sources de lumière qui émettent de la lumière et de la chaleur et sources de lumière qui émettent peu ou n’émettent pas du tout de chaleur.

L’enseignant devrait demander aux élèves de désigner les éléments naturels qui produisent de la lumière et de la chaleur. L’enseignant devrait expliquer que la foudre et les orages violents seront le sujet du reste de la leçon.

L’enseignant devrait demander aux élèves de retourner à leur place habituelle et leur distribuer la Feuille d’information sur les orages.

Désigner l’élève qui lira la première section intitulée « Qu’est-ce qu’un orage? » et s’assurer que les élèves comprennent qu’on voit des éclairs avant d’entendre le tonnerre parce que la lumière se déplace plus vite que le son dans l’air. Cela signifie qu’on voit les éclairs avant de pouvoir entendre le tonnerre.

L’enseignant devrait expliquer qu’Environnement Canada recommande l’utilisation de la Règle 30-30 en matière de sécurité en présence de foudre. Pour ce faire, on compte les secondes entre le moment où on voit des éclairs et celui où on entend le tonnerre et si ce délai est de 30 secondes ou moins, on peut être blessé par la foudre. Il est préférable de se rendre immédiatement dans un endroit sécuritaire (à l’intérieur de préférence). Après avoir vu le dernier éclair, attendre 30 minutes avant de quitter l’endroit où l’on a trouvé refuge. Rester toujours dans un endroit sécuritaire jusqu’à ce qu’on ait la certitude d’être en sécurité. L’enseignant devrait s’assurer que les élèves comprennent que la foudre est très dangereuse.

Désigner un élève qui lira la première section intitulée « Comment saurai-je s’il y aura un orage violent? » et s’assurer que les élèves comprennent la différence entre une veille et un avertissement.

Désigner un élève qui lira la première section intitulée « Comment puis-je rester en sécurité pendant un orage violent ? » et s’assurer que les élèves comprennent chacune des étapes à suivre pour assurer leur sécurité.

Rappeler aux élèves la leçon Situations d’urgence et sécurité personnelle qu’ils ont effectuée récemment. Leur demander s’ils se rappellent avoir parlé des éléments qui peuvent être perturbés par une urgence naturelle telle qu’un orage violent, une tornade ou une inondation. Leur demander des exemples de ce qui peut être endommagé ou interrompu pendant ou après une urgence naturelle. Réponses attendues :

- rupture des services d’approvisionnement en électricité, en gaz et en eau ainsi que des services téléphoniques

- fermeture des magasins et des banques

- endommagement des routes et des ponts

- incendies graves causés par la rupture des canalisations de gaz

Expliquer que si les dommages causés par une urgence naturelle étaient graves, les élèves et leurs familles pourraient être obligés de rester dans leur maison pendant plusieurs jours. Demander aux élèves combien d’entre eux pourraient rester à la maison pendant trois jours sans que leur sécurité et leur confort s’en ressentent s’il n’y avait pas d’électricité, d’eau, de téléphone ni de gaz. La réponse devrait être quelques-uns seulement ou aucun. Sans trousse de survie d’urgence, cela serait très difficile car il est improbable que les élèves aient immédiatement accès à tous les articles faisant partie d’une trousse de survie d’urgence, en quantité suffisante.

L’enseignant devrait montrer l’échantillon de trousse de survie d’urgence et expliquer que Gestion des situations d’urgence Ontario, un organisme du gouvernement provincial, demande que tout le monde ait préparé une trousse de survie d’urgence et l’ait rangée dans un sac, un contenant ou un sac à dos dans la maison en prévision d’une urgence.

Expliquer qu’une trousse de survie d’urgence contient tous les objets dont les familles ont besoin pour assurer leur sécurité et leur confort pendant au moins trois jours en cas d’urgence. La trousse de survie d’urgence est rangée dans un sac, un contenant ou un sac à dos pour que tous les articles nécessaires se trouvent au même endroit, de sorte que si vous deviez évacuer (c.-à-d. quitter rapidement votre maison à cause d’une urgence), vous auriez tous les articles nécessaires pour assurer votre sécurité et votre confort.

L’enseignant devrait inviter les élèves à se lever, à choisir des objets dans le sac et à expliquer pourquoi ils seraient nécessaires.

Contenu Strategies

Consolidation de l’apprentissage

L’enseignant devrait poser les courtes questions ci-dessous avant que les élèves commencent le devoir. L’enseignant devrait effacer les graphiques au tableau noir/tableau blanc/tableau de conférence et recueillir les feuilles d’information sur les orages.

  1. Nommez quelques exemples de sources de lumière naturelle et artificielle.
  2. Donnez un exemple d’une source de lumière artificielle qui produit de la chaleur.
  3. Pourquoi entendons-nous le tonnerre après avoir vu les éclairs?

Application

L’enseignant devrait distribuer la Feuille de questions sur la lumière, le son et les orages violents et dire aux élèves que ce devoir sera fait en autonomie. S’assurer que les élèves savent comment répondre aux questions à l’aide de phrases complètes.

Facultatif – Après avoir terminé leur devoir, les élèves devraient recevoir une copie du Livret d’activités pour les enfants de Gestion des situations d’urgence Ontario.

Évaluation

L’enseignant devrait circuler dans les rangées pendant que les élèves font leur devoir afin de s’assurer qu’ils comprennent le contenu couvert ou la tâche effectuée et qu’ils progressent à un rythme raisonnable. L’enseignant devrait vérifier si certains élèves ont de la difficulté ou ont besoin de son aide.

Les résultats escomptés devraient être évalués à l’aide de la grille d’évaluation ci-jointe.

Activités supplémentaires connexes

  • Inviter un météorologue local à parler aux élèves de la foudre et des orages violents.
  • Inviter le coordonnateur communautaire local de la gestion des situations d’urgence à parler aux élèves des trousses de survie d’urgence et des précautions à prendre pour rester en sécurité pendant un orage violent.
  • Au printemps, organiser une campagne scolaire de promotion de la sécurité en cas d’orage pour enseigner aux autres élèves comment rester en sécurité lorsque les conditions météorologiques sont très défavorables en été.

Orages

Qu’est-ce qu’un orage?

Les orages résultent de la rencontre d’une masse d’air chaud et humide et d’une masse d’air froid et sec. Quand l’air chaud s’élève au-dessus de l’air froid, un orage peut se former. Les orages sont plus fréquents au printemps et en été, mais ils peuvent survenir en toute période de l’année.

La plupart des orages ne sont pas violents, mais tous les orages produisent des éclairs qui peuvent être très dangereux. Les éclairs sont visibles avant que le tonnerre soit entendu parce que la lumière se déplace plus vite que le son. On peut donc voir des éclairs, mais on entend le tonnerre avec un décalage. Quand on voit des éclairs et qu’on entend immédiatement le tonnerre, la foudre est proche.

Les orages sont également dangereux parce qu’ils peuvent provoquer des pluies abondantes, des chutes de grêle, des vents violents et, dans certains cas, des tornades.

Comment saurai-je s’il y aura un orage violent?

Les orages très dangereux sont appelés orages violents. Ce sont des tempêtes accompagnées de précipitations abondantes, de fortes chutes de grêle, de vents dévastateurs et, parfois, de tornades. Environnement Canada informe la population de l’imminence possible ou de la présence d’orages violents en émettant une veille d’orage violent ou un avertissement d’orage violent. La veille ou l’avertissement d’orage violent est ensuite diffusé par les stations radiophoniques locales et les chaînes de télévision locales qui diffusent des bulletins d’information et des bulletins météorologiques. Une veille d’orage violent et un avertissement d’orage violent sont différents.

Veille d’orage violent – Un orage violent peut se former.

Avertissement d’orage violent – Un orage violent est en formation ou se formera.

Si une veille d’orage violent a été émise dans votre secteur, vous devriez vous préparer à un orage violent (c.-à-d. rentrer le mobilier de jardin, modifier vos projets d’activités de plein air, faire entrer vos animaux familiers dans la maison, etc.). De plus, vous devriez écouter les bulletins météorologiques, car un avertissement d’orage violent pourrait faire suite à une veille d’orage violent.

Si un avertissement d’orage grave a été émis dans votre secteur, vous devriez vous préparer, car un orage violent pourrait éclater à n’importe quel moment.

Comment puis-je rester en sécurité en cas d’orage violent?

Vous pouvez prendre certaines précautions pour vous assurer d’être en sécurité en cas d’orage violent. Voici quelques points à vous rappeler :

  1. Préparer une trousse de survie d’urgence et préparer un plan d’urgence familial.
  2. Se renseigner pour savoir si des orages violents peuvent survenir dans votre collectivité. Demander à vos parents ou tuteurs de téléphoner au coordonnateur communautaire local de la gestion des situations d’urgence et de lui demander si votre collectivité risque d’être touchée par des orages violents. Dans l’affirmative, vos parents ou tuteurs devraient également demander de l’information sur les préparatifs à effectuer en cas d’orage violent.
  3. Utiliser la Règle 30-30. Environnement Canada recommande d’utiliser la Règle 30-30 en matière de sécurité en cas de foudre. Compter les secondes entre le moment où on voit des éclairs et celui où on entend le tonnerre et, si ce délai est de 30 secondes ou moins, on peut alors être blessé par la foudre. Il est préférable de se rendre immédiatement dans un endroit sécuritaire (à l’intérieur de préférence). Après avoir vu le dernier éclair, attendre 30 minutes avant de quitter l’endroit où l’on a trouvé refuge. Rester toujours dans un endroit sécuritaire jusqu’à ce qu’on ait la certitude d’être en sécurité. La foudre est très dangereuse.
  4. Savoir ce qu’il faut faire si l’on est coincé à l’extérieur pendant un orage. Si l’on ne peut trouver refuge à l’intérieur pendant un orage, on se dirigera vers un endroit dégagé et bas tel qu’un champ éloigné des arbres. S’accroupir, mettre les mains sur les genoux et courber la tête. Faire en sorte d’être la plus petite cible possible pour la foudre. S’exercer à tenir cette posture à la maison avant un orage afin de savoir quoi faire le moment venu.
  5. Se tenir à l’écart de tous les objets élevés tels que les arbres, les lampadaires, les clôtures et les lignes électriques. La foudre est attirée par ces objets. Ne jamais se mettre sous un arbre dans un champ parce que la foudre sera attirée par l’objet le plus élevé du champ.
  6. Se tenir à l’écart des objets en métal tels que les parapluies, les bâtons de golf et les cannes à pêche. La foudre est attirée par les poteaux et les tiges en métal qui deviennent ses cibles.
  7. Si l’on est dans l’eau ou dans une embarcation, regagner immédiatement la terre ferme et aller à l’intérieur. Se tenir loin des lacs, des cours d’eau et des étangs et s’éloigner de la plage.
  8. Dans la maison, se tenir éloigné de l’eau courante. La foudre peut pénétrer dans les maisons en passant par les canalisations et la tuyauterie. Éviter de prendre une douche ou un bain pendant un orage. Une fois l’orage terminé, on aura tout le loisir de faire sa toilette.
  9. Éteindre les appareils électriques tels que les téléviseurs et se tenir à l'écart des appareils téléphoniques. La foudre peut pénétrer dans les maisons par les fils électriques et les lignes téléphoniques.

La lumière, le son et les orages violents

Répondez aux questions suivantes à l’aide de phrases complètes.

  1. Nommez trois sources de lumière naturelle.
  2. Donnez un exemple d’une source de lumière qui émet de la chaleur et de la lumière et un exemple d’une source de lumière qui émet peu de chaleur ou n’en émet pas du tout.
  3. Pourquoi entend-on le tonnerre avant de voir la foudre?
  4. Expliquez la Règle 30-30 d’Environnement Canada.
  5. Expliquez la différence entre une veille d’orage violent et un avertissement d’orage violent.
  6. 6. Expliquez trois précautions à prendre si vous êtes coincés dans un orage violent.

Protection civile 4e année – Leçon 2