Plans de cours

PLANS DE COURS

Objet :

Science et technologie

Comprendre la matière et l’énergie

Langue

Rédaction

Niveau scolaire :

2e année primaire

Sujet :

Urgence! Soyez préparés!

Temps nécessaire :

55 minutes

Objectif

Étudier comment la pluie – un liquide – se change en glace – un solide – et l’impact possible de ce phénomène sur les individus et la société, comme cela a été le cas lors de la tempête de verglas qui a frappé l’est de l’Ontario et le Québec en 1998.

Objectifs d’enseignement

Les attentes à l’égard des apprenants et apprenantes de deuxième année sont les suivantes :

Attentes :

  • Évaluer l’impact sur les individus et la société des changements d’état des solides et des liquides.
  • Désigner et classer par ordre chronologique les idées principales et les détails à l’appui à l’aide de repères graphiques.

Préparation :

a) Apprenants – acquis nécessaires

  • Les élèves doivent avoir effectué la leçon Situations d’urgence et demeurer en sécurité qui fait partie de ce module.
  • Les élèves devraient connaître les termes état liquide et état solide, et comprendre que l’eau peut changer d’état.

b) Milieu d’apprentissage

  • La leçon est donnée par l’enseignant devant la salle de classe.
  • Les élèves discutent de leurs observations au sujet de l’eau et de la glace autour d’une table/d’un pupitre.
  • Les élèves font le devoir à leur pupitre/table.

c) Ressources

  • Des copies des deux pages de la feuille de travail Fais le tri! (ci-jointe)
  • De la colle et des ciseaux
  • Un bac à glaçons contenant de l’eau à la température ambiante
  • Un bac à glaçons contenant de la glace
  • Un tableau noir, un tableau blanc et de la craie ou un marqueur
  • Une trousse de survie d’urgence complète (la liste du contenu est accessible au www.emergencymanagementontario.ca/french/home_fr.html)
  • Exemplaire de l’ouvrage Le Grand verglas : récit en images de la tempête de janvier 1998 par Mark Abley ou un autre livre contenant des photos des dommages causés par les tempêtes de verglas
  • *** Il est suggéré de choisir un livre présentant des photos de la tempête de verglas de janvier 1998 qui a touché l’est de l’Ontario et le Québec
Conetnu Strategies

Contenu

Stratégies

a) Introduction

Séance de remue-méninges – Les formes sous lesquelles l’eau peut tomber du ciel

Jeter les bases de l’apprentissage

Introduction aux propriétés de la glace

Définition de la pluie verglaçante

Détermination des problèmes associés aux précipitations de pluie verglaçante

Introduction aux trousses de survie d’urgence

Demander aux élèves de nommer toutes les formes sous lesquelles l’eau peut tomber du ciel (pluie, giboulée, glace, neige, grêle, pluie verglaçante, etc.).

Expliquer qu’il sera aujourd’hui question de la pluie verglaçante.

Inviter les élèves à se regrouper autour d’un pupitre et leur montrer un bac à glaçons rempli d’eau.

Leur demander quel est l’état actuel de l’eau (liquide). Inviter un élève à toucher l’eau.

Mettre sur le pupitre un bac à glaçons rempli de glace. Demander aux élèves quel est l’état actuel de l’eau (solide). Inviter un élève à toucher l’eau.

Demander aux élèves d’expliquer comment l’eau passe de l’état liquide à l’état solide (mettre l’eau au congélateur, dans un endroit où la température est de zéro degré Celsius ou moins, etc.).

Demander aux élèves d’observer et de toucher le bac à glaçons rempli d’eau et solliciter leurs observations (l’eau est transparente, la température de l’eau avoisine la température ambiante, l’eau prend la forme de l’espace qu’elle occupe, etc.). Inviter ensuite les élèves à observer et à toucher les cubes de glace et à faire quelques observations (c’est dur, c’est froid, ça colle à mon doigt, c’est blanc et parsemé de points transparents, la forme est identique à celle des compartiments du bac à glaçons, c’est fondant, ça craque, ça fait du bruit, etc.).

Demander aux élèves comment s’appelle l’eau à l’état liquide qui tombe du ciel (la pluie). Leur demander ensuite à combien de degrés s’élève la température de l’air extérieur quand il pleut (au-dessus de zéro degré Celsius).

Demander aux élèves comment s’appelle l’eau à l’état solide qui tombe du ciel (neige ou granules de glace). Leur demander à combien de degrés s’élève la température de l’air quand il neige ou quand des granules de glace tombent du ciel (s’assurer que les élèves font la différence avec la grêle) (zéro degré Celsius ou moins).

Expliquer aux élèves que l’eau tombe parfois du ciel sous forme liquide – c’est ce qu’on appelle la pluie – mais que lorsque l’eau touche le sol ou des objets près du sol, elle gèle à l’état solide sous forme de glace parce que la température du sol ou des objets situés près du sol est de zéro degré Celsius ou moins. La température de l’air au-dessus du sol est supérieure à zéro degré Celsius, mais la température au sol et des objets près du sol est de zéro degré Celsius ou moins.

Rappeler aux élèves que les tempêtes de verglas sont causées par la pluie verglaçante. Expliquer que les tempêtes de verglas sont l’une des urgences naturelles dont il a été question dans la leçon Situations d’urgence et demeurer en sécurité.

Expliquer que les tempêtes de verglas importantes ne sont pas fréquentes en Ontario, mais qu’il peut y en avoir et qu’il y en a eu. Préciser qu’une tempête de verglas très grave a touché une grande partie de l’Ontario en 1998.

Montrer aux élèves quelques photos tirées de l’ouvrage Le Grand verglas : récit en images de la tempête de janvier 1998 par Mark Abley (ou un ouvrage du même genre). Sélectionner et montrer quelques photos appropriées pour illustrer les dommages causés par la tempête de verglas de 1998. Veiller à choisir des photos qui n’effraieront pas les élèves, mais qui illustreront la force de ces types de tempête (pylônes électrique inclinés, lignes électriques qui jonchent le sol, maisons couvertes de glace, branches cassées sur la route, etc.). Expliquer que la glace est lourde et qu’elle peut casser les branches d’arbre et les lignes électriques, surtout s’il y a du vent ou une épaisse couche de glace.

Demander aux élèves si une situation d’urgence provoquée par la pluie verglaçante toucherait une seule personne, quelques personnes ou une collectivité entière (les élèves devraient répondre que cela toucherait une collectivité entière).

Écrire les mots « pluie verglaçante » au tableau noir ou au tableau blanc et demander aux élèves de décrire ce qui pourrait être touché par une pluie verglaçante importante (capacité de marcher et de conduire parce que la chaussée est glissante, des branches d’arbre se rompent sous le poids du verglas de sorte qu’il est dangereux de marcher, les lignes électriques brisées peuvent être très dangereuses, les pannes de courant empêchent le fonctionnement des appareils de chauffage, des cuisinières électriques et des réfrigérateurs, les maisons deviennent froides parce qu’il n’y a pas de courant électrique pour les chauffer, etc.).

Expliquer aux élèves que les urgences naturelles peuvent survenir à n’importe quel moment et qu’elles sont parfois imprévisibles. Les urgences naturelles graves ou généralisées sont rares, mais elles peuvent se produire; c’est pourquoi tout le monde doit prendre le temps d’apprendre comment se préparer à une situation d’urgence telle qu’une tempête de verglas.

L’enseignant se reportera à la liste que les élèves ont établie pour la séance de remue-méninges sur la pluie verglaçante, et leur demandera de décrire une situation où : il n’y aurait pas d’électricité, il ferait noir, la cuisinière électrique ne fonctionnerait pas, il n’y aurait pas de chauffage et il serait impossible de quitter la maison parce que cela serait trop dangereux.

Expliquer aux élèves que dans une situation d’urgence grave, les travailleurs des services d’urgence tels que les policiers, les pompiers et les ambulanciers doivent en priorité porter secours aux blessés et aux personnes immobilisées sur place. Les travailleurs des services d’urgence ont de gros défis à relever, notamment éviter de mettre leur vie en danger. Expliquer aux élèves qu’on peut aider les travailleurs des services d’urgence en ne faisant pas partie des gens à secourir, c’est-à-dire en prenant des précautions dès maintenant et en préparant une trousse de survie d’urgence.

Mentionner aux élèves qu’une trousse de survie d’urgence contient tous les articles dont leur famille et eux-mêmes ont besoin pour assurer leur sécurité et leur confort pendant au moins trois jours.

Montrer aux élèves l’échantillon de trousse de survie d’urgence et passer en revue, un à un, les articles qu’elle contient. Leur demander pour quelle raison chacun de ces articles fait partie de la trousse et les laisser à la vue des élèves pour qu’ils puissent revenir plus tard et les regarder plus attentivement.

Conclure la leçon en expliquant aux élèves que les gens sont mieux préparés à faire face à une urgence s’ils prennent le temps de préparer une trousse de survie d’urgence.

Conetnu Strategies

Consolidation de l’apprentissage

Poser quelques questions de contrôle rapides avant le début du travail pratique.

  1. Comment la pluie verglaçante se forme-t-elle?
  2. Quels problèmes une tempête de verglas peut-elle causer?
  3. Pourquoi avez-vous besoin d’une trousse de survie d’urgence?

Application

Distribuer la feuille de travail Fais le tri! et expliquer aux élèves qu’ils devront découper les huit carrés et les coller dans l’ordre approprié sur la deuxième page. Distribuer des ciseaux et de la colle.

Évaluation

Observer les élèves tout au long de la leçon et du travail pratique, et vérifier si certains élèves ont de la difficulté à assimiler la matière.

Les travaux seront recueillis et seront évalués à l’aide de la grille d’évaluation ci-jointe. L’enseignant tiendra compte des observations que feront les élèves pendant la discussion.

Activités supplémentaires connexes

  • Inviter un survivant de la tempête de verglas de 1998 à parler aux élèves de cet événement et des suites de la tempête.
  • Inviter les élèves à écrire une lettre à un survivant de la tempête du verglas de 1998 pour lui demander son témoignage.

Fais le tri!

Découpez chacun des carrés et collez-les dans l’ordre approprié sur la feuille ci-jointe.