Exercices

EXERCICES

Lignes directrices pour le breffage des participants à l’exercice

Les présentes lignes directrices peuvent vous aider à vous préparer en vue d’un breffage préalable à l’exercice. Vous pouvez les adapter à votre propre exercice. Vous devez inclure des points supplémentaires qui ne s’appliquent qu’à votre organisation et votre personnel.

Il est essentiel que toutes les personnes qui prendront part à l’exercice ou qui pourraient y prendre part reçoivent un breffage complet. Le défaut d’effectuer un tel breffage pourrait mener à des litiges si un participant à l’exercice subit un préjudice corporel ou psychologique et désigne la mauvaise préparation des organisateurs comme facteur contributif.

Votre breffage doit avoir lieu à une date assez rapprochée de la date de l’exercice (c.-à-d., au plus un mois avant celui-ci). La mesure dans laquelle les participants reçoivent un breffage varie selon le type d’exercice tenu. Par exemple, il est peu probable qu’un breffage pour un exercice sur table soit aussi approfondi qu’un breffage pour un exercice réel.

Points essentiels du breffage

Une liste de tous les participants à l’exercice devrait être présentée de vive voix et par écrit au début du breffage. Vous insérerez ce qui suit dans votre breffage principal :

L’exercice aura lieu entre les dates suivantes _____________ou aux heures suivantes _____________ /_____________. L’exercice durera environ _____________.

Le nom de code de l’exercice est _____________ (par ex., « Exercice Préparation Canada »). Le nom de code de l’exercice devrait être utilisé comme préfixe dans tous les messages écrits, radio, télévisés et téléphoniques se rapportant à l’exercice.

Il s’agit/il ne s’agit pas d’un exercice visant de multiples organisations. Les autres organisations qui y participent sont

________________________________________________

________________________________________________

Le scénario de l’exercice comprendra/ne comprendra pas ce qui suit :

  1. des victimes simulées;
  2. des substances dangereuses;
  3. des substances dangereuses simulées;
  4. un incendie simulé/de la fumée simulée;
  5. une inondation.

Un agent de sécurité sera présent, identifié par _____________.
Des directeurs d’exercices seront présents, identifiés par _____________.
Des observateurs de l’exercice seront présents, identifiés par _____________ /ne seront pas présents.
Toute préoccupation relative à la santé personnelle et à la santé et la sécurité d’autrui pendant l’exercice devrait être immédiatement portée à l’attention de l’agent de sécurité ou d’un directeur des exercices. Une évaluation sera ensuite effectuée en vue de déterminer si l’exercice peut se poursuivre.
En cas de blessure réelle (par opposition à une blessure simulée), utilisez et répétez le mot de code « _____________ » pour attirer l’attention – ce mot ne doit en aucun cas être utilisé par les victimes simulées.
La notification de la suspension/de l’abandon/de l’achèvement de l’exercice sera faite par _____________ (par ex., mots de code ou signaux sonores.)
****Une évaluation des risques pour la santé et la sécurité a été entreprise. Vous devriez porter une attention particulière à ce qui suit (s’il y a lieu) :

  • les vêtements/l’équipement de protection requis en sus des vêtements/de l’équipement réglementaires;
  • les zones du site qui sont interdites;
  • les dangers physiques sur le site _____________ (pointes aiguës, dangers de trébuchement, etc.)

Tous les participants au breffage ont maintenant l’occasion de soulever des questions se rapportant à la santé et à la sécurité.

Tout participant qui veut soulever des préoccupations relatives à sa santé et à sa sécurité ou poser des questions se rapportant à la santé et à la sécurité après le présent breffage, mais avant l’exercice, devrait communiquer avec _____________ ou son gestionnaire.

Est-ce que tous les participants s’assureront d’avoir signé la feuille de présence du breffage qui sera conservée au dossier?

(***) Une « évaluation des risques pour la santé et la sécurité » de l’exercice prévu est une bonne pratique essentielle. Elle devrait être entreprise au moyen d’un examen précoce de la part du groupe de planification de l’exercice. Chaque organisation participante doit déterminer si une évaluation individuelle est nécessaire ou s’il est préférable qu’une organisation (par ex., le service d’incendie en collaboration avec les propriétaires du site) entreprenne l’évaluation des risques et partage les renseignements avec d’autres organisations participantes.