Survivant en protection civile

SURVIVANT EN PROTECTION CIVILE

SURVIVANT EN PROTECTION CIVILE Guide pratique


T

IN

GUIDE PRATIQUE 5

FEUILLE D’INSTRU8

EXEMPLE D’UNE LETTRE DU DIRECTEUR OU DE LA

L’ÉCOLE AUX ENSEIGNANTS ET ENSEIGNANTES

EXEMPLE D’UNE LETTRE ADRESSÉE AUX PARENT11

EXEMPLE D’UN PROGRAMME ET EXEMPLES DE SUJETS 15

EXEMPLE D’UN PLAN DE LEÇON POUR LES ENSEIGNANT

ENSEIGNANTES

LETTRE DE REMERCIEMENTS DU DIRECTEUR OU DE LA DIRECTRICE

DE L’ÉCOLE

FORMULAIRE18

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT CONCERNANT LA PRISE DE

PHOTOGRAPHIES ET DE VIDÉOS NORMES DE CONDUITE 21

EXEMPLE D’UN COMMU22

FOIRE AUX QUESTIONS 23

INTRODUCTION

Gestion des situations d’urgence Ontario (GSUO) a le plaisir de vous présenter ce Guide pratique de l’événement Survivant en protection civile (PC).

L’événement Survivant en PC a été créé en 2009 pour encourager les jeunes à se préparer et à préparer leur famille à l’éventualité d’une urgence, pour enseigner aux élèves des techniques de survie pratiques si jamais une urgence se produisait et pour permettre à ces mêmes élèves de mieux s’occuper d’eux-mêmes et de leur famille durant la période cruciale qui suit immédiatement une catastrophe.

En 2009, des élèves dans deux écoles de l’Ontario ont participé à une simulation d’une situation d’urgence dont le scénario était une panne de courant. Les élèves ont utilisé le contenu de leur trousse de survie en cas d’urgence pour survivre durant une nuit. GSUO et d’autres organismes ont organisé, pour les élèves, une variété d’activités, d’exercices et de jeux de protection civile tout au long de l’événement.

L’événement Survivant en PC est une initiative amusante qui donne aux élèves, aux parents et aux éducateurs l’occasion d’inculquer des qualités de dirigeant aux jeunes adultes, tout en favorisant un sentiment de préparation au foyer et à l’école et au sein du système d’éducation.

HISTORIQUE

Défi Survivant en PC à Sudbury : 1er et 2 mai 2009

On a invité quinze élèves de l’École secondaire du district de Lively, tout près de Sudbury, à participer à un événement d’une durée d’une nuit pour les initier aux messages de la protection civile par l’organisation d’un exercice d’apprentissage pratique. Les élèves ont bénéficié de toute une variété d’exposés et d’activités dans le domaine de la protection civile organisés par la Ville du Grand Sudbury, le Service de police de Sudbury, Environnement Canada, les services médicaux d’urgence de Sudbury, la Croix-Rouge canadienne, Ambulance Saint-Jean et GSUO. Les points saillants de l’événement incluaient des présentations sur l’enregistrement des personnes évacuées, les trousses de survie en cas d’urgence et de survie des animaux familiers, la survie dans la nature et les mesures de protection à prendre lorsque surviennent de graves intempéries. L’événement a été largement rapporté par les médias à Sudbury et a été couvert notamment par CTV, Northern Life, la station de radio de CBC, le programme d’actualités du Canal 10 et la station de radio CJTK.

Défi Survivant en PC à Toronto : 7 et 8 mai 2009

Vingt-deux élèves de l’École secondaire Westview Centennial dans le nord-ouest de Toronto ont participé à un événement d’une durée d’une nuit qui incluait des exposés, des jeux et des activités ayant trait à la protection civile organisés par la Ville de Toronto, Environnement Canada, le Amateur Radio Emergency Service, la Croix-Rouge canadienne et GSUO. L’adjoint parlementaire du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Dave Levac, et le député Mario Sergio (York West), ont prononcé des allocutions d’ouverture. La couverture médiatique a été assurée par Global TV et CP24 – qui ont tous deux diffusé des reportages en direct à partir de l’école. GUIDE PRATIQUE

Félicitations! Vous avez décidé d’offrir l’événement Survivant en Protection civile (PC) à votre école.

Survivant en PC est un événement amusant qui enseigne aux élèves, aux parents, aux familles et aux éducateurs l’utilité de la protection civile et qui aide les élèves à mieux comprendre les rôles clés que jouent le gouvernement, les collectivités, les organisations de bénévolat et les intervenants en cas d’urgence durant une situation d’urgence.

Résultats d’apprentissage

Les élèves feront l’acquisition de compétences de base qu’ils pourront utilisées dans leur vie et seront exposés à des organisations communautaires et à des organismes dirigeants clés dont le rôle est d’intervenir lorsque survient une situation d’urgence ou une catastrophe.

Chaque événement Survivant peut être adapté. Les résultats d’apprentissage possibles incluent ce qui suit :

• savoir quels articles inclure dans la trousse personnelle de survie en cas d’urgence et l’importance de la protection civile

• définitions clés : dangers, catastrophes, coordonnateur communautaire de la gestion des situations d’urgence

• façon appropriée de prodiguer des premiers soins pour sauver des vies en cas de catastrophe, que quiconque, de l’âge de 14 ans jusqu’au troisième âge, peut dispenser

• apprendre comment protéger les animaux familiers durant une urgence

• apprendre à connaître les dangers et risques locaux dans sa collectivité et savoir comment se protéger

• dresser un plan d’évacuation ou d’intervention pour son école

• la gestion des urgences en Ontario – une intervention à plusieurs niveaux

• comment aider les personnes handicapées et ayant des besoins spéciaux

• comment se protéger en cas d’intempéries extrêmes

• comment survivre à l’extérieur par mauvais temps

• l’hygiène durant une catastrophe – comment rester propre et veiller à son hygiène lorsqu’il n’y a ni de l’eau ni de l’électricité

Prochaines étapes

C’est simple. En suivant quelques étapes faciles décrites ci-après, vous ferez en sorte que votre événement Survivant en PC se déroulera très bien et que tout le monde y prendra le plus grand plaisir.

Commençons.

1re ÉTAPE

Obtenez le soutien du directeur ou de la directrice de votre école!

Avant de solliciter l’appui de la collectivité élargie, veuillez vous assurer que le directeur ou la directrice de votre école ou le surintendant ou la surintendante de votre conseil scolaire est d’accord et favorable à l’initiative. Leur soutien est essentiel, car ainsi l’événement se déroulera comme sur des roulettes.

2e ÉTAPE

Une fois que vous avez obtenu le soutien de votre directeur ou directrice, choisissez quelqu’un à votre école qui sera responsable de l’événement. Cet enseignant ou cette enseignante sera la principale personne qui se chargera d’assurer la liaison entre le directeur ou la directrice de l’école, les élèves et les représentants des organisations dans le cadre de l’événement Survivant en PC.

3e ÉTAPE

Recrutez des volontaires parmi les enseignants et enseignantes.

Des enseignants et enseignantes enthousiastes communiqueront leur enthousiasme aux élèves disposé(e)s à participer à l’événement et feront office de chaperons durant celui-ci. À la page 17 du présent Guide pratique, le lecteur trouvera un exemple d’une lettre adressée par le directeur ou la directrice de l’école aux enseignants et enseignantes qui peut être utilisée pour leur fournir des renseignements additionnels et pour leur demander de se porter volontaire.

Cliquez ici pour lire un résumé de nos premiers deux événements Survivant organisés en 2009.

4e ÉTAPE

Recrutez des élèves/Tenez une séance d’information pour les élèves

Pour assurer la réussite de votre événement, il sera nécessaire que 15 à 25 élèves y participent sérieusement.

Organisez une séance d’information s’adressant aux élèves, où vous pourrez fournir aux candidat(e)s éventuel(le)s des détails à propos de l’événement proposé, p. ex. : règles de jeu, trousses de survie en cas d’urgence, exposés prévus. Vous pouvez faire de la promotion pour la séance d’information en utilisant des affiches ou en faisant une annonce dans le système de diffusion publique de l’école.

Les élèves qui participent déjà à des programmes à l’école sont d’excellent(e)s candidat(e)s pour l’événement Survivant en PC. Ceux et celles qui sont inscrits à des programmes de leadership, de survie dans la nature ou de bénévolat dans la collectivité, y compris ceux et celles qui font partie du conseil des élèves, bénéficieront grandement de ce programme, mais n’importe quel élève ou groupe d’élèves qui sont mûrs et responsables ou qui envisagent de suivre une carrière en services d’urgence sont également des candidats idéaux.

Considérations juridiques : Les élèves qui participent à l’événement Survivant en PC devront signer un formulaire de renonciation et un formulaire d’autorisation concernant la prise de photographies/séquences vidéo qui protégeront l’école et les enseignants et enseignantes contre des poursuites frivoles et qui donneront aux médias l’autorisation de prendre des photographies ou de filmer des séquences vidéo des participants et participantes. Des exemples de tels documents sont inclus aux pages 19 et 20, mais il faut s’assurer que les formulaires sont approuvés par l’avocat ou l’avocate ou par le service juridique de votre école.

De plus, les élèves devront apporter leurs propres fournitures et articles personnels à inclure dans la trousse de survie en cas d’urgence. La feuille d’instructions destinée aux élèves à la page 8 inclut une liste de contrôle qui permettra de s’assurer que les élèves apportent les fournitures considérées comme essentielles.

5e ÉTAPE

Une fois que vous avez confirmé la date de votre programme Survivant en PC et que vous avez obtenu le soutien de votre directeur ou de votre directrice, des enseignants et enseignantes, des élèves et des parents, veuillez communiquer avec votre coordonnateur communautaire de la gestion des situations d’urgence (CCGSU) au niveau local pour lui signaler que vous organiserez un événement Survivant en PC dans votre collectivité.

Chaque municipalité en Ontario dispose d’un CCGSU qui coordonne l’élaboration, la mise en œuvre et la mise à jour du programme de gestion des situations d’urgence dans votre collectivité. Pour contacter votre CCGSU, appelez votre Bureau local des services aux municipalités ou votre hôtel de ville.

Le CCGSU peut vous mettre en rapport éventuellement avec des organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres partenaires, par exemple, le service de police local, les services d’incendie et d’ambulance, la Croix-Rouge canadienne, Ambulance Saint-Jean ou le Emergency Radio Service ou vous aider à solliciter leur aide.

Demandez à ces différentes organisations si elles seraient disposées à donner un court exposé décrivant leur plan d’intervention d’urgence. Le conférencier ou la conférencière pourrait décrire les expériences de l’organisation durant une récente situation d’urgence locale et le déploiement des effectifs à cette occasion.

6e ÉTAPE

Collaborez avec le CCGSU et les partenaires pour élaborer et finaliser le programme. Il y a de nombreuses options qui mettront au défi, amuseront et éclaireront les participants et participantes. Un programme typique dure de 15 à 18 heures, mais si l’on est réellement ambitieux, il est possible d’organiser un événement plus long également.

Veuillez consulter les pages 12 à 15, où vous trouverez quelques exemples de programmes.

7e ÉTAPE

Publicité/relations avec les médias

L’événement Survivant en PC est une initiative unique qui intéressera la collectivité élargie et les médias locaux. La première étape consiste à rédiger un communiqué de presse et à le diffuser aux médias locaux. La publicité générée par cet événement aidera à sensibiliser davantage les personnes dans votre école, organisation ou quartier à la protection civile, c’est-à-dire à la nécessité de se préparer aux situations d’urgence. Assurez-vous de collaborer avec le CCGSU et le service de communication de votre conseil scolaire pour susciter de l’intérêt parmi les médias pour l’événement. Utilisez l’exemple d’un communiqué de presse (page 22) pour en créer un annonçant votre événement.

8e ÉTAPE

Lettre de remerciement du directeur ou de la directrice de l’école après l’événement

Après l’événement Survivant, envoyez rapidement une note de la part du directeur ou de la directrice de l’école aux élèves qui ont participé à l’événement pour les remercier de leur participation et soutien. On trouve un exemple d’une telle lettre à la page 17.

Feuille d’instructions destinée aux élèves

Pour se préparer à l’éventualité d’une situation d’urgence, il faut, entre autres, créer une trousse de survie en cas d’urgence. Une trousse de survie en cas d’urgence renferme tous les articles de base dont vous avez besoin pour pouvoir survivre à l’aise pendant au moins trois jours durant une urgence ou immédiatement après. Il est important de conserver à un seul et même endroit —dans un contenant ou sac facile à transporter — tous les articles qui font partie de votre trousse de survie en cas d’urgence, car il se pourrait que vous soyez obligé(e) de quitter votre foyer à cause de l’urgence.

Voici ce que devrait inclure votre trousse de survie en cas d’urgence :

lampe de poche et piles

poste de radio à manivelle ou utilisant des piles

trousse de premiers soins

ouvre-boîte manuel

bouteilles d’eau (3 litres par personne par jour)

vêtements

couverture

papier toilette et essuie-tout

brosse à dent, dentifrice, savon, shampoing

serviette

sifflet

cartes à jouer

Votre trousse de survie en cas d’urgence devrait être adaptée à vos besoins. Par exemple, vous y inclurez peut-être des médicaments obtenus sur ordonnance, une deuxième paire de lunettes ou du liquide pour verres de contact.

Placez tous les articles qui font partie de votre trousse de survie en cas d’urgence dans un sac de toile ou gros sac à dos facile à transporter.

NOURRITURE

La nourriture que vous incluez dans votre trousse de survie en cas d’urgence devrait avoir une grande valeur nutritive et une longue durée de conservation. Gardez cela à l’esprit lorsque vous achetez des aliments non périssables pour votre trousse. Voici quelques bons exemples des aliments à inclure :

produits en conserve, y compris des fruits, légumes et pâtes, du poisson ou de la viande

céréales sèches, barres céréalières ou gruau

lait en poudre

graines et noix

fruits secs, craquelins, bonbons durs

APPAREILS ÉLECTRONIQUES

IL FAUT ÉTEINDRE LES TÉLÉPHONES CELLULAIRES ET LES APPAREILS DE COMMUNICATION SANS FIL PENDANT TOUTE LA DURÉE DE L’ÉVÉNEMENT – Les élèves auront droit à des « pauses-santé » durant l’événement pendant lesquelles ils pourront communiquer avec leurs proches et/ou leurs amis.

CE QU’IL FAUT APPORTER

• Un sac de couchage, un oreiller, une débarbouillette, un peigne, du déodorant, des vêtements supplémentaires

• Des aliments non périssables

• De l’eau (à boire et pour se laver)

CE QU’IL FAUT ÉVITER D’APPORTER

• Tout appareil qui doit être branché sur le réseau électrique

• Des articles qui se gâtent ou perdent leur fraîcheur dans une trousse de survie s’ils y sont laissés pendant de longues périodes (p. ex., pain, jus liquide, croustilles)

• N’importe quel type d’arme

• Les articles qui pourraient être considérés comme insultants pour certaines personnes

ARRÊT DE LA SIMULATION

Même s’il s’agit d’un élément fictif, une véritable situation d’urgence peut survenir. Lorsque cela se produit, le signal que nous utilisons est « ARRÊT DE LA SIMULATION ». Vous pouvez prononcer ces mots à n’importe quel moment, lorsque vous vous sentez malade, stressé(e) ou mal. Parlez immédiatement à un enseignant ou à une enseignante.

Au cas où l’un de vos parents, un tuteur ou une tutrice ou un autre membre de la famille devrait pouvoir vous joindre à cause d’une réelle situation d’urgence à la maison, demandez-lui d’appeler (insérer ici le nom et le numéro de téléphone de la personne sur place qu’il faut appeler).

REMARQUES :

Cet événement est approuvé par votre conseil scolaire local. Le code de conduite régissant le comportement des élèves est conforme aux dispositions de la Loi sur l’éducation de l’Ontario.

Exemple d’une lettre du directeur ou de la directrice de l’école aux enseignants et enseignantes

(Insérer la date)

Chers enseignants et enseignantes,

La préparation des élèves et des familles à l’éventualité d’une situation d’urgence est essentielle pour aider à assurer une intervention efficace au niveau provincial. Pour aider à préparer nos élèves, notre école se propose de conclure un partenariat avec (nom des organisations) et notre organisation locale de gestion des urgences pour organiser un événement Survivant en Protection civile qui éduquera les élèves sur la façon de se préparer à une situation d’urgence.

Avec votre soutien, nous avons l’intention d’organiser un exercice à l’intérieur de l’école la nuit du (inclure la date), de (heure) à (heure). Les élèves utiliseront uniquement le contenu de leur trousse personnelle de survie en cas d’urgence pour passer la nuit à l’école et participeront à une variété d’activités et d’exercices de préparation aux situations d’urgence dirigés par nos partenaires.

Durant l’événement, des conférenciers de services d’urgence et d’organisations communautaires locales donneront des exposés sur la protection civile et décriront des techniques de survie pratiques. Avant l’événement, on informera les élèves des articles supplémentaires à apporter pour adapter leur trousse à leurs besoins personnels (c.-à-d. médicaments, lunettes, documents personnels, nourriture, etc.).

Je suis à la recherche d’enseignants et d’enseignantes qui seraient disposés à aider à superviser l’événement et à faciliter le déroulement des activités tout au long. Cela signifierait que vous passeriez la nuit à l’école, où vous dormiriez sur un lit de camp ou dans un sac de couchage. Veuillez me signaler si vous êtes en mesure de participer. J’apprécie votre soutien et votre participation. Votre participation souligne l’importance de la préparation à la possibilité d’une situation d’urgence.

Si vous avez des questions ou préoccupations, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Je vous remercie pour votre attention. J’envisage avec plaisir la participation de notre école à cet événement utile et éducationnel.

Je vous prie d’agréer, chers enseignants et enseignantes, mes salutations les plus cordiales.

Signature – Directeur/directrice

Exemple d’une lettre adressée aux parents et élèves

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous feriez s’il y avait un tremblement de terre ou une tempête de verglas? Que feriez-vous si une soudaine inondation ou panne d’électricité vous forçait de quitter votre foyer sans préavis?

Eh bien, le moment est venu de mettre à l’épreuve vos capacités de survie! Disposez-vous des éléments nécessaires pour survivre durant une urgence ou une catastrophe? La Semaine de la protection civile (PC) se déroule du (insérer la date) au (insérer la date). Le (insérer la date), l’événement Survivant en Protection civile sera organisé dans votre école. C’est une occasion pour vous et vos ami(e)s de découvrir comment vous-mêmes et vos proches pouvez vous préparer à la possibilité d’une situation d’urgence.

Quels en sont les avantages pour vous?

• Chaque participant(e) recevra une trousse de survie en cas d’urgence comportant des articles formidables comme un poste de radio à manivelle que vous pourrez conserver et partager avec votre famille.

• Des experts du domaine de la gestion des urgences vous donneront des tuyaux et conseils sur la façon de survivre.

Que devez-vous faire?

• Personnalisez votre trousse de survie en cas d’urgence en y ajoutant des aliments nutritifs, vos documents personnels, des médicaments ou des produits de santé.

• Consultez le site Soyez préparés pour en savoir davantage sur la façon de vous préparer personnellement à une situation d’urgence.

• Apportez votre sac de couchage et passez la nuit du (insérer la date) dans le gymnase de l’école comme s’il s’agissait d’une véritable urgence et que l’on vous évacuait à un centre de réception local.

• Encouragez vos ami(e)s à participer!

• Allez voir (enseignant/enseignante responsable) et inscrivez-vous!

Soyez prêt(e)s!

*Cet événement vous est offert par votre école et (nommer les partenaires)

Exemple d’un programme

Deux ou trois jours avant l’événement

(Insérer le nom de l’organisateur ou de l’organisatrice ici) parle aux élèves qui participent à l’événement et de ce qu’ils et elles doivent apporter pour la journée. Il faut se concentrer sur les cinq messages clés : disposer d’un plan, créer une trousse, tenir compte des besoins spéciaux, ne pas oublier les animaux familiers et s’exercer.

Jour de l’événement

16 h 00 Les élèves arrivent. L’organisateur ou l’organisatrice souhaite la bienvenue aux élèves et leur donne un exposé qui fournit un aperçu de la soirée (ordre du jour, importance de la préparation, trousses de survie en cas d’urgence, préparation psycho-sociale). L’organisateur ou l’organisatrice distribue les trousses de survie en cas d’urgence. Il ou elle décrit ensuite le scénario à l’origine de l’évacuation, c’est-à-dire une panne d’électricité qui coupe le courant à leur domicile. Les élèves se rendent à un « abri simulé » jusqu’à ce que l’électricité soit rétablie.

16 h 30 Exposé d’un groupe communautaire ou d’un organisme de bénévolat

17 h 00 Exposé d’un groupe communautaire ou d’un organisme de bénévolat

17 h 00 Exposé d’un groupe communautaire ou d’un organisme de bénévolat

17 h 50 PANNE D’ÉLECTRICITÉ (on éteint les lumières dans le gymnase)

18 h 00 Souper (les élèves mangent leur souper en sélectionnant des aliments dans leur trousse de survie en cas d’urgence, à la lampe de poche)

19 h 00 Rotations. Les élèves visitent chaque kiosque pendant 20 à 30 minutes. Les kiosques pourraient inclure tout groupe communautaire ou organisme d’intervention initiale, par exemple le ARES, le service de police, les services de gestion des urgences et le service d’incendie.

21 h 00 Jeux (Jeux de type « Jeopardy » ayant pour thème les catastrophes ou jeux en équipe de style « Survivant »)

21 h 30 Salon des carrières/de recrutement/du bénévolat

22 h 00 Table ronde

23 h 00 Évaluation/récapitulation

23 h 15 Fin des activités/temps libre/film

Lendemain

8 h Déjeuner (aliments dans la trousse de survie en cas d’urgence)

9 h Fin de l’événement

Organisation de l’événement

• Tribune libre (endroit isolé muni d’une caméra Web ou d’un autre type de caméra où les élèves peuvent se rendre pour décrire comment ils ou elles se sentent, comment ils ou elles ont vécu l’expérience, etc.)

Souper et déjeuner. Les élèves mangeront les aliments qu’ils ou elles ont apportés au moment du souper et du déjeuner.

• Les élèves apportent leur propre sac de couchage, leurs propres aliments et leur propre eau.

Exemple de sujets

Voici une liste de sujets ou d’exposés que vous pourriez inclure à votre programme :

Trousse de survie en cas d’urgence – Apprenez quels sont les articles à inclure dans votre trousse personnelle de survie en cas d’urgence et l’importance de la protection civile.

Premiers soins en cas de catastrophe – Obtenez de l’information exacte et apprenez des techniques d’intervention permettant à une personne ordinaire n’ayant pas suivi une formation médicale de sauver des vies, de l’âge de 14 ans jusqu’au troisième âge.

Les animaux familiers durant les urgences – Apprenez comment protéger vos animaux familiers durant une situation d’urgence en préparant une trousse de survie en cas d’urgence pour cet important membre de votre famille.

Risques et dangers – Renseignez-vous sur les dangers et risques locaux que l’on trouve dans votre collectivité et apprenez comment vous protéger contre eux.

Simulation de panne d’électricité (comprenant une discussion sur le fonctionnement des génératrices à essence) – Exercice dans le noir et sans électricité et durant lequel les élèves doivent se déplacer en utilisant uniquement leurs lampes de poche.

Établissement d’un plan d’évacuation ou d’intervention pour votre école ou organisation.

Jeu catastrophe – Les élèves jouent un jeu informatique de type « Jeopardy » et répondent à des questions au sujet d’urgences au niveau local.

Exposé du ARES – Apprenez le rôle important que joue le Amateur Radio Emergency Service durant les situations d’urgence en diffusant au public de l’information clé concernant l’urgence.

Exposé d’Environnement Canada – Renseignez-vous sur les situations d’urgence causées par des intempéries, leurs conséquences et comment vous protéger.

Protection contre les risques que présente le monoxyde de carbone – Exposé du service d’incendie local – Apprenez à cuisiner à l’intérieur sans danger, à éviter l’empoisonnement par le monoxyde de carbone, comment ranger l’équipement utilisé et comment retourner au foyer après une urgence.

Les urgences et les personnes handicapées – On estime que quelque 1,5 million d’Ontariens ont une forme de handicap ou de besoin spécial, ce qui inclut les personnes âgées ayant de tels besoins. Apprendre comment se préparer à l’éventualité d’une urgence en tenant compte de son ou de ses propres besoins spéciaux est une compétence qui profite à tout le monde.

Course à relais utilisant la trousse de survie – Course à relais amusante durant laquelle vous utilisez des articles qui se trouvent dans votre trousse de survie en cas d’urgence. Les élèves remportent des prix et apprennent à travailler en équipe.

Exposé sur la santé publique – Apprenez l’importance de bien se laver les mains et de protéger les autres quand vous éternuez.

Tribune libre – Installez une caméra vidéo à l’école afin de permettre aux élèves de dire ce qu’ils et elles pensent de l’événement Survivant et de la protection civile.

Survie dans la nature – Savez-vous comment allumer un feu sans utiliser des allumettes ou un briquet? Apprenez comment et apprenez ce que vous pouvez manger sans danger dans la nature.

Survie en milieu urbain – Que faites-vous lorsqu’il y a une panne d’électricité dans votre foyer ou dans le bâtiment où vous vous trouvez? Que faites-vous pour conserver la chaleur? Que mangez-vous? Renseignez-vous sur les choses à faire et à ne pas faire durant une panne du courant.

Visionnement d’un film catastrophe – Concluez la soirée en montrant un documentaire ou un film d’Hollywood ayant comme thème une urgence ou une catastrophe naturelle. Voici quelques exemples de films : Tornade, Une tempête parfaite, Le jour d’après, Pluie d’enfer, When the Levees broke (quand les digues se rompirent : documentaire sur la catastrophe causée par l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans en 2005), etc.

Exemple d’un plan de leçon pour les enseignants et enseignantes

Nombre d’apprenants : 15-30

Objectifs :

o Mettre au défi les jeunes de survivre une nuit dans leur école en utilisant uniquement des articles qui se trouvent dans leurs trousses de survie en cas d’urgence

o Savoir quels articles inclure dans la trousse personnelle de survie en cas d’urgence et l’importance de la protection civile

o Découvrir ce qu’ils peuvent faire pour se protéger avant, durant et après une urgence

o Définir une urgence

o Définir l’évacuation

Ressources :

o Trousses de survie en cas d’urgence (exposées).

Procédure :

Souhaitez la bienvenue aux participants et participantes à l’événement Survivant en PC, félicitez-les pour leur décision et expliquez-leur qu’ils vont apprendre comment se protéger et protéger leur famille contre l’éventualité d’une situation d’urgence. L’accent est mis sur les cinq messages clés de la protection civile : disposer d’un plan, créer une trousse, tenir compte des besoins spéciaux, ne pas oublier les animaux familiaux et s’exercer.

1. Expliquez que la constitution d’une trousse de survie en cas d’urgence est une mesure importante pour faire en sorte que la famille soit hors de danger durant une situation d’urgence, surtout s’il est nécessaire de quitter le foyer.

2. Expliquez aux élèves qu’ils participeront à une simulation d’une situation d’urgence, et plus précisément à une simulation d’une panne d’électricité en hiver, durant une tempête de verglas. Les élèves auront accès uniquement au contenu de leur trousse de survie en cas d’urgence pour passer la nuit à l’école. Les élèves dormiront dans des sacs de couchage, sur des lits de camp ou sur des couvertures et participeront à une variété d’activités et d’exercices de protection civile tout au long de la soirée et le lendemain matin.

3. Remettez aux élèves/enseignant(e)s une copie du programme.

4. Passez en revue chaque élément du programme. Répondez aux questions.

5. Dites aux élèves de personnaliser leur trousse et d’apporter des articles personnels (brosse à dents, copies de documents personnels, nourriture/eau supplémentaire, etc.) à l’événement Survivant en PC.

6. Répétez que des représentants des médias pourraient venir filmer l’événement ou interviewer les élèves. Certains représentants des médias pourraient également participer en s’intégrant au groupe pour partager l’expérience des élèves.

REMARQUES :

Cet événement est approuvé par votre conseil scolaire local. Le code de conduite régissant le comportement des élèves est conforme aux dispositions de la Loi sur l’éducation de l’Ontario.

(Insérer la date)

Lettre de remerciements du directeur ou de la directrice de l’école

(Nom de l’école ou de l’organisation ayant parrainé l’événement) vous remercie pour votre précieux apport à la protection civile.

Votre capacité d’utiliser une trousse personnelle de survie en cas d’urgence de (insérer l’heure), le (insérer la date), jusqu’à (insérer l’heure), le (insérer la date), montre que vous êtes une personne pleine de ressources qui sait bien planifier. Votre disposition à collaborer avec le personnel de l’école et avec différents inconnus représentant une variété d’organismes d’intervention en cas d’urgence lors d’une simulation de conditions d’évacuation dans un endroit fermé est une claire manifestation de votre aptitude à survivre seul(e) tout en maintenant un solide esprit d’équipe.

Ces compétences peuvent s’avérer cruciales dans des situations d’urgence stressantes et pourraient vous être utiles dans le cadre de futures situations de travail ordinaires.

Outre le développement personnel dont vous avez bénéficié, (nom de l’école ou de l’organisation ayant parrainé l’événement) comprend qu’un grand nombre des renseignements que vous avez absorbés durant cet événement de survie à l’école seront transmis à des amis et membres de votre famille. Il s’agit d’une excellente occasion pour vous de partager d’importants conseils liés à la protection civile tout au long de l’année.

Comme vous le savez, l’Ontario est un endroit particulièrement sûr où habiter, mais une véritable urgence pourrait survenir n’importe où et n’importe quand.

Tout en vous remerciant d’avoir participé à cette importante initiative, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations les plus sincères.

Nom

Titre

École ou organisation

FORMULAIRE D’AUTORISATION ET D’EXONÉRATION DE RESPONSABILITÉ

(Nom de l’école et/ou du conseil scolaire) organise un événement de protection civile qui se tiendra la nuit à (nom de l’école) les et (dates) et auquel participeront des élèves de l’école.

Les participant(e)s et les parents/tuteurs/tutrices des participant(e)s qui ont moins de 18 ans sont priés de lire soigneusement l’information qui suit et de remplir le présent formulaire, ainsi que le formulaire d’information joint :

Si le participant ou la participante a moins de 18 ans, le parent, le tuteur légal ou la tutrice légale est tenu(e) de fournir l’autorisation nécessaire pour que son ou ses enfants puissent participer à cet événement et de signer l’exonération de responsabilité ci-dessous.

Si le participant ou la participante a au moins 18 ans, il ou elle est tenu(e) de signer l’exonération de responsabilité ci-dessous.

Je, _______________________ suis le parent, le tuteur légal ou la tutrice légale de l’enfant

[EN LETTRES MOULÉES]

ou des enfants nommés ci-dessous, et je donne la permission à mon enfant ou à mes enfants de participer entièrement à cet événement.

[ÉCRIRE EN LETTRES MOULÉES LE NOM DE L’ENFANT OU DES ENFANTS]

Exonération de responsabilité

Je reconnais qu’il y a un risque de blessure ou risque pour la santé dans le cadre de la participation à l’événement susmentionné. Par la présente, j’assume de plein gré un tel risque de blessure ou de risque pour la santé pour moi-même ou l’enfant ou les enfants susmentionnés à l’égard desquels je suis légalement responsable et j’assume la pleine responsabilité de ma/la participation à l’événement organisé par Gestion des situations d’urgence Ontario (GSUO) et à toutes les activités connexes avant, durant et après cette participation.

Compte tenu de la permission accordée concernant la participation à cet événement, je LIBÈRE, DÉCHARGE ET DÉGAGE PAR LES PRÉSENTES, en mon nom et au nom de mes héritiers, exécuteurs testamentaires et administrateurs, Sa Majesté la Reine du chef de l’Ontario (« le gouvernement de l’Ontario ») et ses mandataires fonctionnaires, agents, représentants, membres du Conseil exécutif de l’Ontario et ses conseillers et employés des réclamations, dépens, demandes, dommages-intérêts, actions et causes d’action et de toute responsabilité, quelle qu’en soit la cause et quelle qu’en soit la personne à l’origine, en raison de ma participation ou de la participation de l’enfant ou des enfants susmentionnés à l’égard desquels je suis responsable légalement à l’événement ou à n’importe laquelle des activités connexes organisés par GSUO.

Les renseignements personnels obtenus au moyen de ce formulaire et de n’importe quel document qui y est joint sont recueillis aux termes du paragraphe 38(2) de la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée.

[SIGNATURE]

Signature du participant ou de la participante si lui ou elle a au moins 18 ans ou signature du parent, du tuteur légal ou de la tutrice légale.

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec (nom, numéro de téléphone de l’organisateur ou de l’organisatrice).

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT CONCERNANT LA PRISE DE PHOTOGRAPHIES ET DE VIDÉOS

Consentement pour la prise de photographies

(Nom du conseil scolaire ou de l’organisation) souhaitera peut-être prendre, utiliser et montrer des photographies, images numériques ou enregistrements de moi-même ou de mon/mes enfant(s) créés lors de l’événement ou dans le cadre d’activités connexes pour les inclure dans des publications sur support papier ou électroniques du/de (nom du conseil scolaire ou de l’organisation), y compris des rapports, affiches, CD-ROM et sites Web.

En ce qui me concerne et en tant que parent/tuteur/tutrice légal(e) de l’enfant ou des enfants nommés ci-dessus, j’autorise, par les présentes, (nom du conseil scolaire ou de l’organisation) à créer, utiliser, diffuser, publier, reproduire ou modifier de telles photographies, images ou enregistrements aux fins indiquées ci-dessus et je reconnais et affirme que ces photographies, images et enregistrements et documents demeureront la propriété exclusive du/de (nom du conseil scolaire ou de l’organisation), qui sera titulaire de l’ensemble des droits d’auteur et autres droits de propriété intellectuelle y afférents. J’accepte de renoncer à tout jamais à tous les droits relativement à de telles photographies, images ou enregistrements. J’accepte que les photographies, images ou enregistrements dont se servira (nom du conseil scolaire ou de l’organisation et/ou le gouvernement de l’Ontario) seront utilisés ainsi sans que j’en sois informé(e) ou sans que je reçoive un paiement en contrepartie.

J’ai soigneusement lu, je comprends et j’accepte de plein gré l’autorisation, l’exonération de responsabilité et le consentement concernant la prise de photographies, tels qu’énoncés plus haut. J’ai au moins 18 ans et j’ai le pouvoir de signer le présent document ou je suis le parent, le tuteur légal ou la tutrice légale de l’enfant ou des enfants nommés plus haut et j’ai le pouvoir de signer le présent document.

[INSCRIRE VOTRE NOM EN LETTRES MOULÉES]

Signature du participant ou de la participante si lui ou elle a à moins 18 ans ou signature du parent, du tuteur légal ou de la tutrice légale

Si vous avez des questions concernant l’obtention de renseignements personnels ou concernant l’événement, veuillez communiquer avec : (personne-ressource)

NORMES DE CONDUITE

Les élèves doivent :

o respecter toutes les lois fédérales et provinciales et les règlements municipaux applicables;

o faire preuve d’honnêteté et d’intégrité;

o respecter les différences chez les gens, de même que leurs idées et opinions;

o traiter les gens avec dignité et respect en tout temps, surtout en cas de désaccord;

o respecter les autres et les traiter avec équité sans égard à leur race, à leur ascendance, à leur lieu d’origine, à leur couleur, à leur origine ethnique, à leur citoyenneté, à leur sexe, à leur identité sexuelle, à leur situation familiale, à leur état matrimonial, à leur orientation sexuelle, à leur croyance (religion), à leur situation socio-économique, à leur statut de membre d’une union homosexuelle, à leur âge ou à leur handicap;

o respecter les droits des autres;

o prendre soin des biens de l’école et d’autrui et les respecter;

o prendre des mesures appropriées pour aider les personnes dans le besoin;

o respecter les personnes en situation d’autorité;

o respecter le besoin d’autrui de travailler dans un climat propice à l’apprentissage et à l’enseignement;

Respect, civilité et civisme

En vertu du Code de conduite provincial, tous les membres de la communauté scolaire doivent :

o respecter toutes les lois fédérales et provinciales et les règlements municipaux applicables;

o respecter les différences chez les gens, de même que leurs idées et opinions;

o traiter les gens avec dignité et respect en tout temps, surtout en cas de désaccord;

o respecter les autres et les traiter avec équité sans égard, par exemple, à leur race, à leur ascendance, à leur lieu d’origine, à leur couleur, à leur origine ethnique, à leur citoyenneté, à leur religion, à leur sexe, à leur orientation sexuelle, à leur âge ou à leur handicap;

o respecter les droits des autres;

o prendre des mesures appropriées pour aider les personnes dans le besoin;

o demander l’aide d’un membre du personnel scolaire, si nécessaire, pour résoudre pacifiquement un conflit;

o respecter tous les membres de la communauté scolaire, en particulier les personnes en situation d’autorité;

o respecter le besoin d’autrui de travailler dans un climat propice à l’apprentissage et à l’enseignement.

Exemple d’un communiqué de presse

LES ÉLÈVES APPRENNENT À « SURVIVRE » DURANT UNE URGENCE SIMULÉE

INSÉRER LE NOM DE LA VILLE Date

De graves conditions météorologiques, des pannes de courant, des inondations et des accidents industriels — voilà quelques-unes des catastrophes qui peuvent se produire. C’est pourquoi (insérer le nom de l’école et du conseil scolaire) ont décidé d’enseigner ensemble, à des élèves d’école secondaire, des techniques pratiques qui leur permettront de survivre si jamais une situation d’urgence survenait.

Dans le cadre des activités de la Semaine de la protection civile (PC) en Ontario, une simulation d’une situation d’urgence se tiendra à (insérer l’heure), le (insérer la date).

Les élèves utiliseront uniquement le contenu de leur trousse de survie durant la nuit qu’ils passeront dans leur école. Durant l’événement, des professionnels de la gestion des situations d’urgence, des membres de services d’intervention initiale et des représentants d’organisations de bénévolat organiseront une série d’activités et d’exercices qui montreront aux élèves comment mieux s’occuper de leurs besoins et des besoins de leur famille durant la période cruciale qui suit immédiatement la catastrophe. Les élèves créeront une trousse de survie en cas d’urgence, apprendront comment prodiguer les premiers soins suite à une catastrophe, établiront un plan d’évacuation/intervention d’urgence pour leur famille, apprendront comment aider des personnes handicapées ou ayant des besoins spéciaux et sauront comment protéger les animaux familiers lorsqu’il y a une urgence.

La semaine de la PC se déroule du 2 au 8 mai 2010. Des collectivités à travers la province organiseront divers événements et initiatives pour sensibiliser les gens à la protection civile.

INSÉRER UN COMMENTAIRE DU DIRECTEUR/DE LA DIRECTRICE OU D’UN(E) REPRÉSENTANT(E) DU CONSEIL SCOLAIRE

EXEMPLE D’UN COMMENTAIRE

« Les jeunes peuvent aider leur famille à se préparer à une situation d’urgence en apprenant les mesures à prendre dans des situations où des personnes sont à risque, par exemple, de graves intempéries ou un accident industriel. »

INSÉRER LE NOM ET LE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE D’UNE PERSONNE-RESSOURCE DANS LES MÉDIAS

Foire aux questions

Les élèves sont-ils tenus de signer une exonération de responsabilité?

Oui. Les élèves devront signer également un formulaire de consentement à l’égard des médias.

La participation peut-elle donner lieu à un crédit de bénévolat?

Ça dépend de votre conseil scolaire. Lors d’événements Survivant antérieurs, on a attribué aux élèves des heures pour le crédit de bénévolat, suite à leur participation à l’événement.

Combien cet événement coûtera-t-il aux élèves ou à l’école?

Juste le temps consacré par le personnel à l’événement et peut-être le coût des trousses de survie en cas d’urgence destinées aux élèves.

Où puis-je obtenir les trousses de survie et combien coûtent-elles chacune?

Les élèves peuvent créer leur propre trousse de survie en utilisant la liste de contrôle de GSUO ou acheter des trousses de la Croix-Rouge canadienne.

Devrais-je inviter mon conseiller ou ma conseillère scolaire local(e) ou d’autres représentant(e)s?

Oui. Invitez votre conseiller ou conseillère local(e) ainsi que votre député(e) provincial(e) et député(e) fédéral(e). Leur présence pourrait aider à encourager les médias locaux à couvrir l’événement.

Comment puis-je contacter mon enfant si une réelle situation d’urgence survient? Quel est le numéro d’urgence à appeler pour les parents?

(Le numéro est fourni par l’école)

Les mesures de sécurité prévues, surtout la nuit, seront-elles suffisantes?

Oui. Les enseignants et enseignantes agiront comme chaperons tout au long de l’événement.

Quelle devrait être la longueur de l’événement?

Un événement, incluant une nuit, d’une durée de 15 à 18 heures devrait être suffisant.

Que devraient apporter les élèves?

Veuillez lire la page 8, où vous trouverez la Feuille d’instructions destinée aux élèves. Vous y trouverez les règles de l’événement Survivant et tout ce dont les élèves ont besoin pour assurer la réussite de l’événement.

Devrais-je envoyer des lettres de remerciements aux enseignant(e)s/organisations, après l’événement?

Oui, il s’agit d’une excellente idée. Nous avons inclus un exemple de lettre à la page 17 du présent document.