Infrastructure essentielle

INFRASTRUCTURE ESSENTIELLE

Le Programme de protection des infrastructures essentielles de l’Ontario (PPIEO) est une initiative provinciale qui établit quels sont les installations, les systèmes, les réseaux clés de l’Ontario et leurs interdépendances, qui les évalue et qui élabore des processus pour atténuer les menaces physiques et électroniques ainsi que les vulnérabilités de ces infrastructures.

Dans le cadre de ce programme, une infrastructure essentielle est définie comme étant un réseau interdépendant, interactif et interconnecté d’établissements, de services, de systèmes et de processus qui répondent à des besoins humains vitaux, soutiennent l’économie, protègent l’ordre et la sécurité publics et assurent le maintien du gouvernement ainsi que la confiance en celui-ci.

La protection des infrastructures essentielles, pour sa part, y est définie comme l’application de processus et de techniques en gestion des risques et en gestion de la continuité des opérations ayant pour but d’atténuer les vulnérabilités des infrastructures essentielles, tant physiques qu’électroniques, de manière à diminuer la fréquence, la durée ou la portée des interruptions de service et à favoriser les interventions et la reprise des services.

Pour atteindre ce niveau de protection, le PPIEO répartit les infrastructures essentielles en neuf secteurs.
Le gouvernement est responsable de deux de ces secteurs :

  • Sécurité publique et la sécurité
  • Continuité du gouvernement.

Les sept autres secteurs se rapportent surtout au secteur privé :

  • eau et nourriture
  • telecommunications
  • réseau électrique
  • gaz et pétrole
  • services financiers
  • système de santé
  • réseaux de transport.

Projet de modélisation

Le besoin d’un outil de modélisation s’est fait sentir au cours des premières étapes de l’élaboration du PPIEO, car un tel outil permettrait aux secteurs de mieux composer avec leurs dépendances et interdépendances et de planifier des exercices, et leur servirait en temps réel lors de situations d’urgence en proposant diverses options que les décideurs examineraient et considéreraient. C’est pourquoi Gestion des situations d’urgence Ontario et Sécurité publique Canada ont choisi de s’associer pour créer un outil qui modéliserait les interdépendances des infrastructures essentielles. Cet outil serait modelé d’après une application existante de gestion de risques que le gouvernement fédéral avait utilisée lors du bogue de l’an 2000.

Ce projet a créé ou suscité :

  • un outil de modélisation des interdépendances des infrastructures essentielles à l’usage des programmes de gestion en situation d’urgence;
  • des procédures pour intégrer l’outil dans un programme de gestion en situation d’urgence;
  • une capacité accrue pour les groupes de travail des secteurs à prendre des mesures à l’égard de leurs dépendances et interdépendances avec les autres secteurs;
  • un outil pouvant être utilisé en temps réel lors d’une situation d’urgence pour déterminer les dépendances et interdépendances et pour aider à évaluer les enjeux;
  • un outil capable d’aider l’élaboration d’exercices sur les interdépendances pour les groupes de travail des secteurs;
  • l’intérêt d’organismes tiers voulant adapter l’outil à d’autres applications, comme la vérification des infrastructures essentielles et les programmes de continuité des opérations;
  • l’intérêt d’autres gouvernements, au Canada et à l’étranger.

Ce projet bâtit présentement une base de données à l’aide d’une matrice de vecteurs temps/menace correspondant aux menaces qui planent sur les systèmes et réseaux d’infrastructures essentielles dans les provinces.

Besoin de formulaires dans un autre format?