Matériel de communication

MATéRIEL DE COMMUNICATION

Système de gestion des incidents (SGI) pour l’Ontario: Introduction et résumé

Définition du SGI Système de gestion des incidents

Une approche normalisée face à la gestion des incidents où le personnel, les installations, les équipements, les procédures et les communications sont mis à profit dans le cadre d’une structure organisationnelle commune.

Le SGI repose sur la prémisse selon laquelle, dans le cadre de tout incident, il faut s’acquitter d’un certain nombre de fonctions de gestion, sans égard au nombre de personnes disponibles ou intervenant dans une situation d’urgence. Les principales fonctions de gestion du SGI sont les suivantes :Commandement

Opérations

Planification

Logistique

Finances/administration

Vision du SGI

L’Ontario sera doté d’un système de gestion des incidents (SGI) normalisé qui permet de gérer les situations d’urgence de façon interopérationnelle à tous les niveaux.

Pourquoi un SGI?

Leçons tirées du passé :

1998 – tempête de verglas

2001 – attaques terroristes du 11 sepembre

2003 – syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)

2003 – panne générale de courant dans l’Est du Canada et aux É.-U.

2003 – feux irréprimés en Colombie-Britannique

2005 – ouragan Katrina

2009-2010 – virus de la grippe H1N1

Sujet qui retient l’attention du public et pour lequel les échecs

sont mal tolérés

Auparavant, aucun SGI d’envergure provincial :

Manque d’outils, de formation, de processus, de terminologie et de fonctions normalisés

Désir d’améliorer la gestion coordonnée des efforts entre les

différents intervenants de la province dans la gestion des

incidents d’urgence

Pourquoi créer un SGI en Ontario?

Il a été déterminé que la mise au point d’un SGI pour

l’Ontario était la façon la plus appropriée de :

Respecter et incorporer les structures existantes de l’Ontario

Refléter les groupes d’intervenants, la législation et les pratiques en matière de gestion des urgences propres à l’Ontario

Maintenir la cohérence avec les systèmes existants dans les états et provinces contigus

Mettre à profit les points forts des systèmes de gestion des incidents de l’Ontario

Élaboration et gouvernance du SGI

Comité directeur du SGI :

30+ organisations participantes

Inclut les principales organisations d’intervention en situation d’urgence de l’Ontario

Gouverne l’élaboration et la maintenance du SGI de l’Ontario

Secrétariat du SGI :

Établi dans les bureaux de Gestion des situations d’urgence (GSUO)

Inclut le président du Comité directeur des SGI

Chargé de la gestion des projets, de la coordination, des publications, etc.

Groupes de travail fonctionnels :

Soutien au Comité directeur du SGI par le biais de l’élaboration des outils et ressources

Groupes de travail sectoriels :

Soutien à la mise en oeuvre du SGI dans des secteurs particuliers

Comité directeur du SGI

Associations :

Association of Local Public Health Agencies (alPHa)

Association des municipalités de l’Ontario (AMO)

Association of Municipal Emergency Medical Services of Ontario (AMEMSO)

Association des directeurs généraux, secrétaires et trésoriers municipaux de l’Ontario (AMCTO)

Association des chefs de police de l’Ontario (OACP)

Ontario Association of Emergency Managers (OAEM)

Ontario Association of Fire Chiefs (OAFC)

Ontario Hospital Association (OHA)

Ontario Municipal Administrators Association (OMAA)

Ontario des services sociaux des municipalités de l’Ontario (OMSSA)

Ontario Public Works Association (OPWA)

Comité directeur du SGI

Governements municipaux :

Canton de Tarbutt & Tarbutt Additional

Municipalité régionale de Durham

Municipalité régionale de Peel

Ville d’Ottawa

Ville du grand Sudbury

Ville de Thunder Bay

Ville de Toronto

Ville de Windsor

Organisations non gouvernementales :

Ambulance Saint-Jean

Armée du Salut

Croix-rouge canadienne

Comité directeur du SGI

Gouvernement fédéral :

Force opérationnelle interarmées (Centre) (FOIC)

Ministère de la Défense nationale (MDN)

Santé publique Canada (SP)

Gouvernement provincial :

Bureau du commissaire des incendies (BCI) Gestion des situations d’urgence (GSUO)

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels (MSCSC)

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD)

Ministère du Travail (MT)

Ministère des Richesses naturelles (MRN)

Police provinciale de l’Ontario (PPO)

Secteur privé :

Transportation Community Awareness and Emergency Response, Ontario Regional Office (TransCAER)

SGI et SCI

Les principes et concepts du SGI de l’Ontario sont conformes

au Système de commandement de l’intervention (SCI), mais

adaptés aux structures gouvernementales et aux lois et

règlements en situations d’urgence propres à l’Ontario

Le SCI est principalement un système de commandement et

de contrôle des opérations standards, sur place, courantes

Le SGI de l’Ontario est fondé sur la ‘plateforme

opérationnelle’ du SCI

Le SGI de l’Ontario incorpore le SCI et le système de

coordination interorganismes en un système unique appelé

SGI

Le SGI de l’Ontario s’applique à tous les niveaux de gestion

des incidents avec une attention particulière sur la mise en

application dans un COU

Avantages du SGI pour l’Ontario

S’appuie sur les pratiques recommandées à l’échelle

internationale et reflète les besoins uniques de l’Ontario

Facilitate la coopération entre toutes les organisations

d’intervention

Évolutif afin de gérer tous les types d’incidents

Efficace, souple et normalisé

Efficient

Formation normalisée (sans frais)

Soutient et incorpore les organisation non encore dotées d’un

SGI

Partenariat inhérent avec tous les principaux groupes

d’intervenants des organisations d’intervention d’urgence

Plan du projet

Lancement initial :

Établissement de la structure du projet de SGI - automne 2006

Approbation de la doctrine du SGI - hiver 2008

Lancement de la doctrine du SGI - printemps 2009

Formation du SGI :

Lancement du premier cours - printemps 2009

Mise en oeuvre :

Formation des groupes de travail sectoriels du SGI - printemps 2010

Mise en oeuvre du SGI – se poursuit

Ressources de soutien :

Annexe A : Lignes directrices pour l’application du SGI (approbation provisoire) - automne 2010

Formulaires du COU (approbation provisoire) - automne 2010

Ressources actuelles

Doctrine du SGI

Formation du SGI

Annexe A : Lignes directrices

du COU (provisoires)

Formulaires du SGI (provisoires)

FAQ du SGI

Présentation PowerPoint

du SGI

Site Web du SGI : www.ontario.ca/sgi

Alertes courriels du SGI

Déploiement du programme de formation

Remarques additionnelles :

Cours disponibles en ligne au : www.ontario.ca/sgi

IMS-100 et IMS-200 sont décentralisés. Les organisations peuvent désigner le personnel qui suivra le cours d’instructeur IMS-910 et deviendra le facilitateur pour l’organisation.

Mise en oeuvre du SGI

Le Comité directeur du SGI a cerné 8 mesures principales pour aider les organisations à mettre le SGI en oeuvre

Prochaines étapes

Mise en oeuvre du SGI par secteur :

Par le biais des Groupes de travail sectoriels du SGI

Déploiement du programme de formation :

Élaborer un cours de niveau IMS-300

Préparer un catalogue de ressources typées :

Terminologie cohérente quant aux biens et aux ressources

Mise en oeuvre de ressources de soutien :

Exemplaires de référence

Scénarios

Amélioration du site Web du SGI :

www.ontario.ca/sgi

Pour en savoir plus long

Visitez le www.ontario.ca/sgi pour :

En apprendre davantage sur le SGI

Avoir accès aux ressources du SGI

Vous inscrire aux formations de SGI

Vous inscrire aux alertes courriels du SGI

Joignez le représentant de votre organisme :

Associations

Collectivités

Ministères

Organisations non gouvernementales

Organisations

Secteur privé

Communiquez avec le GSUO à : askEMO@ontario.ca

Assistez aux présentations et ateliers à venir qui seront

annoncés

Merci au nom du Comité directeur du SGI Janvier 2011 www.ontario.ca/sgi